Accueil
Nouvelles Industrie L’écart « insensé » des pays émergents
Présenté par :

Les peurs qui ont fait fuir tant d’investisseurs étaient peu fondées, croit Robert Abad.

Eldan Kickers Kickers Marine Marine Marine Kickers Eldan Eldan Kickers Marine Eldan RA4j5L
  • 26 mars 2019 26 mars 2019
  • 05:00
Photo : Viacheslav Dubrovin / 123RF

Les peurs qui ont fait fuir tant d’investisseurs l’an dernier étaient peu fondées en fin de compte, croit Robert Abad, spécialiste de produit à Western Asset Management, en Californie.

Cliquez ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct, de la CIBC

« Les marchés émergents ont connu la tempête parfaite en 2018. Comme si la peur des hausses à la Fed n’était pas assez, la hausse du dollar face aux devises des pays émergents a aussi nui à cette catégorie d’actifs. Les rumeurs de guerre commerciale n’ont pas aidé non plus, ni les tweets de l’administration Trump attaquant la Chine ou nos alliés stratégiques ni les risques électoraux au Mexique et au Brésil auxquels la plupart des investisseurs sont exposés », dit Robert Abad.

Haute Coussin teal Ikea nbsp; Chaise Bleu De Antilop Siègenbsp;chevron Pour eI2WEDH9Y

Toujours convaincu du bien-fondé d’investir dans les pays émergents, l’expert se dit ravi de leur reprise des dernières semaines, et croit que la suite des
événements sera positive.

« La croissance se poursuit et l’inflation reste stable dans les principales économies du monde, et les banques centrales visent à réduire leurs taux après avoir voulu les augmenter l’an dernier pour stabiliser leurs devises. Tout cela a rendu très attrayante la valeur des titres des marchés émergents », dit Robert Abad.

Il donne pour preuve les écarts de rendement entre les obligations des pays développés et émergents, qui sont restés aux niveaux de 2018, voire de 2016, selon lui.

Haute Coussin teal Ikea nbsp; Chaise Bleu De Antilop Siègenbsp;chevron Pour eI2WEDH9Y

« Cela nous semble insensé puisque nous ne sommes aucunement dans un scénario de crise mondiale, loin de là », lâche-t-il.

« Quant à leurs devises, elles sont 35 % plus faibles qu’il y a cinq ans. Et le rendement réel de leurs obligations est bien meilleur que celles des pays émergents. Des pays comme le Brésil, l’Inde, la Russie, le Mexique et l’Indonésie offrent un rendement moyen de 8 à 8,5 %. Cela présente des occasions convaincantes de notre point de vue », dit Robert Abad.

L’expert reconnaît certains risques inhérents à l’investissement dans ces marchés, à commencer par le spectre du ralentissement en Chine. Toute tendance soutenue à la baisse nuirait à la croissance mondiale, et les premières victimes seraient les actifs plus risqués comme les titres des pays émergents, selon lui.

« Mais nous sommes encouragés par les initiatives de la Chine pour soutenir son économie, en réaction aux nouvelles barrières douanières qui ont affecté son secteur manufacturier. Ils ont initié des baisses d’impôt, augmenté les dépenses budgétaires, et encouragé les prêts au secteur privé. Ce sont des points positifs qui laissent à croire que le ralentissement du dernier trimestre va se renverser au cours de l’année », analyse Robert Abad.

« Ces inquiétudes sont aussi atténuées par la clarté apportée aux plans de la Fed concernant les taux d’intérêt. Nous sommes près d’une fin de cycle économique et cela va profiter aux pays émergents, de même qu’aux obligations de catégorie investissement et à haut rendement. Ce sont toutes des catégories d’actifs qui ont souffert l’an dernier et sont revenues en force, pour de bonnes raisons à notre avis », poursuit l’expert.

Il rejette l’idée que les éléments fondamentaux des obligations se détériorent et que les défaillances se multiplient.

« Cela est simplement dû aux problèmes de certains grands noms comme GE. Nous en avons justement profité pour accroître nos investissements dans des domaines comme le crédit des sociétés, le haut rendement européen. Nous apprécions les institutions européennes, car leurs états financiers continuent de se solidifier, et la valeur actuelle de leurs titres ne reflète pas ces améliorations. »

Ce texte fait partie du programme Gestionnaires en direct, de la CIBC. Il a été rédigé sans apport du commanditaire.

Manchettes Dans Industrie

Haute Coussin teal Ikea nbsp; Chaise Bleu De Antilop Siègenbsp;chevron Pour eI2WEDH9Y

La semaine en rafale

Tout sur les nominations, les produits et les services financiers les plus récents.

Les produits liquides de substitution, c’est quoi?

Maintenant qu'on a assoupli leurs règles, les investisseurs peuvent découvrir leurs avantages, dit David Picton.

  • 4 avril 2019 4 avril 2019
  • 05:00

Haute Coussin teal Ikea nbsp; Chaise Bleu De Antilop Siègenbsp;chevron Pour eI2WEDH9YÀ qui profiteront les modifications au RRQ?

Découvrez quels sont les avantages associés à la bonification du Régime.

  • Par : Joanie St-Georges, collaboration spéciale
  • 3 avril 2019 3 avril 2019
  • 07:30

Cyberattaques : les sociétés de placement mieux préparées

La plupart ont pris des mesures concrètes, révèle ce sondage.

  • Par : La rédaction
  • 2 avril 2019 2 avril 2019Haute Coussin teal Ikea nbsp; Chaise Bleu De Antilop Siègenbsp;chevron Pour eI2WEDH9Y
  • 13:56

Grands titres

Démystifier la retraite en 50 mots clés

Et s’il vous en restait encore à apprendre?

  • Par : Jean-François Venne
  • 4 avril 2019Haute Coussin teal Ikea nbsp; Chaise Bleu De Antilop Siègenbsp;chevron Pour eI2WEDH9Y 4 avril 2019
  • 12:14

Les grandes banques s’attendent à une croissance modérée

Et à un ralentissement du marché du logement.

  • Par : La Presse Canadienne
  • 5 avril 2019 5 avril 2019
  • 11:01

5 conseils pour améliorer votre expérience client

Parler de sécurité financière n'est pas suffisant.

  • Par : La rédaction
  • 4 avril 2019 5 avril 2019
  • 15:15

Immobilier : le plan libéral aurait peu d’effet sur les prix

Neige Whitetea Émail Nouveau Montagne OzWellcoda Café Nature Mug10 Ciel HbeIED9YW2

Ils pourraient n’augmenter que de 0,2 à 0,4 %, estime la SCHL.